lundi 22 octobre 2012

Celle-là...

Celle qui se prend, selon l'humeur, au choix et dans le désordre, pour Buzz l'éclair / un Kinder Bueno / Un petit chat / Madame Brisby /

Celle qui adore son frère, "mon amoureux c'est mon frère"

Celle qui a prononcé "Merci lapin (??!)" comme tout premiers mots, pas Maman ou Papa, non non.

Celle qui a décidé, "quand je serai une maman, je ferai des courses, je conduirai, je fumerai des cigarettes et je boirai de l'alcool" (je suis pourtant une mère parfaite, je comprends pas)

Celle qui a absolument tenu à ce qu'on lui coupe les cheveux, et une fois le carré fait, a fondu en larmes "mais je voulais les mêmes cheveux que Maman" (c'est à dire ça)

Celle qui marave son père à grands coups de pieds et de poings depuis qu'elle a commencé le kung-fu. Son père rigole. Jaune.

Celle qui a toute seule décidé de son surnom à 12 mois, quand je l'ai appelé "ma poupée" et qu'elle ma répondu "ma pépo". C'est resté.

Celle qui chante le triste sort des p'tits oiseaux écrasés "le petit oiseau, il est mort, il est mort il est mort le petit oiseau...!". version youpi tralala.

Celle qui a pleuré devant E.T., et qui a fait pleurer son père et sa mère. Communicative. Les larmes, fais gaffe, ça s'attrape.

Celle qui a réclamé pour Noël "un ordinateur et une DS". mais bien sûr.

Celle qui n'est jamais plus heureuse que quand elle est pleine de boue / qu'elle se roule dans l'herbe / qu'elle grimpe aux arbres. ou les trois ensemble.

Celle qui kiffe les "feux dentifrice" et qui a beaucoup aimé le film "les trois moustiquaires"

Celle qui a le rire le plus aigu que je connaisse

Celle qui me fait craquer jour après jour, de plus en plus, j'en suis mordue de cette gosse

"T’es la seule gonzesse
Que j’peux tenir dans bras
Sans m’démettre une épaule
Sans plier sous ton poids
Tu pèses moins lourd
Qu’un moineau qui mange pas
Déploies jamais tes ailes
Lolita t’envole pas
Avec des miches de rat
Qu’on dirait des noisettes
Et ta peau plus sucrée
Qu’un pain au chocolat
Tu risques de donner faim
A un tas de p’tits mecs
Quand t’iras a l’école
Si jamais t’y vas..."

(Renaud, avec presque 30 ans d'avance, a écrit cette chanson tout spécialement pour ma fille. Merci, Renaud, t'es un vrai pote.)

Celle qui fête son anniversaire aujourd'hui, celle qui a 5 ans, celle qui répond "bon anniversaire à toi aussi " quand tu lui souhaites...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire